Je me demande (Wondering)

Des profondeurs je m’élèverai
Les yeux grand ouverts dans l’obscurité
Et même si le souffle vient à me manquer
Je sais que je survivrai…

Attends ! Je sens qu’on se rapproche de moi
Pourquoi vois-je si trouble dans la lumière ?
Serait-ce ta voix que j’entends? Est-ce toi ?
Pourquoi tout cela n’est-il pas plus clair ?

Ah ! Quelle indicible douleur…
En mon corps et mon âme – irrationnelle !
Je surnage au milieu de mes peurs
Dans l’eau agitée d’une mer irréelle

Puis je sens enfin ta présence
Alors mon coeur éclate dans un tourbillon de joie
Est-ce à mon tour de briser le silence ?
Est-il déjà temps pour moi de faire un choix ?

Je sais que vers toi je reviendrai
Tout comme je suis, je vis, je meurs
Et qu’un jour viendra mon heure
Au bout du chemin de te retrouver

Je jure que je passerai à travers
Avec mes mains te cherchant dans la nuit
Avec mes yeux collés à la surface du verre
Je parviens enfin à te voir, le regard ébloui

Alors que tu tiens debout au centre de l’univers
Je doute, je doute encore… malgré la lumière
Et je me demande si tout cela est bien vrai.
Oui je me demande… si tout cela est bien vrai.

 

Ce poème est très librement inspiré de la chanson Wondering, parole et musique de Peter Hammill, leader du groupe Vandergraaf Generator (album World Record, 1976)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s