Didier Daeninckx : Le crime de Sainte-Adresse

daeninckxDidier Daeninckx est un écrivain confirmé. Par là, j’entends un écrivain qui a publié chez un éditeur bien établi, en l’occurrence un éditeur papier comme Gallimard. Cela n’est pas forcément un gage de qualité, mais cela confère à coup sûr une crédibilité à l’auteur. D’ailleurs, Le crime de Sainte-Adresse ne dément pas cette crédibilité. En effet, il s’agit d’une bonne histoire policière qui, plus est, rédigée dans un style élégant où chaque mot trouve sa juste place dans la phrase. On ne s’ennuie pas, et on dévore rapidement ce récit à l’intrigue soutenue.

Au Havre, ville portuaire de Normandie, un homme est assassiné. Selon toute vraisemblance, sa petite amie, une jolie rousse qui répond au nom de Judith Terranova, aurait fait le coup. Cendrine et Julien, deux policiers locaux qui sont aussi des presqu’amants dans la vie, sont à ses trousses et, ce faisant, découvrent que d’autres personnes, dans une voiture immatriculée en Belgique, suivent également les traces de la jeune fille. Ce qui apparaît au départ comme une querelle d’amoureux qui aurait mal tourné se transforme en quelque chose de plus complexe, une trame qui implique d’étranges policiers belges, des immigrés clandestins et de simples citoyens qui n’auraient jamais dû entendre ce qu’ils ont entendu alors qu’ils dînaient tranquillement dans un café.

Le crime de Sainte-Adresse s’avère sans aucun doute un ebook dont je ne peux qu’encourager la lecture. Un polar qui vous fera passer un moment fort agréable dans le bus ou dans le train qui vous conduit au travail le matin… car il ne vous faudra pas plus de quarante-cinq minutes pour passer au travers. Si j’avais un seul reproche à formuler à l’éditeur – pour lequel j’ai beaucoup de respect, par ailleurs – ça serait celui-ci : on croit acheter un roman policier alors que, dans les faits, il s’agit d’une grosse nouvelle, ce que les Américains appellent a novella.

Didier Daeninckx est né en 1949 dans la banlieue parisienne. D’origine modeste, il a bâti une œuvre impressionnante. Auteur engagé, il utilise souvent le roman policier comme une arme pour dénoncer les injustices sociales. Pour en savoir davantage, veuillez consulter sa fiche sur Wikipédia.

Didier Daeninckx. Le crime de Sainte-Adresse. Publie.net, 2011. Disponible sur toutes les plateformes et, sans DRM, à la librairie Immatériel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s