Asile

asile
La Maison du Père, Montréal

Anciennement, un asile était un lieu inviolable où se réfugiait une personne poursuivie. Plus près de nous, l’asile devient tout simplement comme un « lieu où l’on se met à l’abri, en sûreté contre un danger », d’où la référence au droit d’asile qui remonte au XVIe siècle en Occident. Mais l’asile est aussi un « établissement d’assistante publique ou privée » (Le Petit Robert, 2009). Au Québec, longtemps ce mot a été associé à la santé mentale, sans doute en raison de l’Asile de Saint-Jean-de-Dieu, hospice psychiatrique dirigée par les Sœurs de la Providence jusqu’au milieu des années 1960. Dans la foulée de la Révolution tranquille, il a pris ensuite le nom d’Hôpital Louis-Hyppolite Lafontaine en l’honneur de cet homme politique (1807-1864) parce qu’un pont-tunnel, construit à proximité des bâtiments, porte aussi le nom de ce personnage historique. Bref, en raison de cette histoire, l’asile est devenu un concept associé à la maladie mentale. Cela est une erreur, bien entendu.

Aujourd’hui, en ce début du XXIe siècle, nous aurions tout avantage à restaurer cette notion d’asile et, par souci d’humanité, de l’appliquer de manière concrète à la réalité de notre société post-moderne. Cette réalité, ce sont ces milliers de sans-abris qui errent dans les grandes villes du monde occidental sans qu’ils aient un lieu à leur disposition. Un lieu où ces gens ne seraient pas mis à la porte le matin pour aller quêter la somme nécessaire au repas du soir et de la nuit qui s’ensuit.
À Montréal comme ailleurs, la notion d’asile devient une résurgence que les politiques auraient intérêt à considérer. L’application du droit d’asile aux déshérités, aux laissés pour compte, aux indigents, est une manifestation concrète de l’humanisme, de la solidarité humaine, et une voie vers le progrès social. Un toit, un lit et un repas, on n’en demande pas plus pour ces pauvres gens.

Texte extrait de Ces mots qu’on ne cherche pas / Daniel Ducharme. ÉLP éditeur, 2014, 3,49 € – 4,59 $ à la Librairie Immatériel.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s