Tenir un blogue ou pas : autre conseil à un ami retraité

à Pierre R.

Il y a quelque temps, j’ai fait paraître un billet sur la question de l’écriture : Écrire ou pas. Rédigé à l’intention d’un ami récemment à la retraite, il a connu un certain succès. Je réitère aujourd’hui avec un second billet, toujours à l’intention de cet ami. Mais je rappelle toutefois à cet ami, comme à tous les lecteurs de ce modeste blogue, que personne n’est obligé d’écrire ou de tenir un blogue. Chacun sa voie vers la réalisation de soi-même.

Aujourd’hui, tout auteur en herbe peut commencer par tenir un blogue. Je tiens celui-ci depuis septembre 2013 avec un billet chaque jeudi, pas moins, pas plus. Je pense que tenir un blogue s’avère une excellente idée pour quiconque a envie de livrer quelque chose au monde, même s’il n’est lu que par une cinquantaine de personnes, même si son initiative se perdra au milieu de millions d’autres… Selon Wikipédia.fr, il y aurait entre dix et quinze millions de blogues en France. Il ne s’avère donc pas facile de se démarquer dans cet océan de mots…

Avant de débuter un blogue toutefois, je vous conseille de suivre les étapes suivantes :

1- Choisissez la plateforme sur laquelle vous souhaitez travailler. WordPress et Blogger (Google) sont sans doute les services de blogging les plus courants. Chacune de ces plateformes ont des avantages et des inconvénients. Personnellement, j’utilise WordPress pour ce blogue, et Blogger pour mes activités professionnelles. Bref, choisissez une plateforme, créez votre blogue en lui attribuant un nom et, bien entendu, fermez-le au public pour le moment. Tant que vous ne serez pas prêt, personne ne pourra voir votre blogue sur le Web. Par la suite, si vous croyez tenir le coup, vous achèterez le nom de votre domaine (une vingtaine de dollars par année), bien que cela ne soit pas indispensable.

2. Déterminer la périodicité des publications, des « posts », car le succès d’un blogue repose sur sa régularité. Donc, si vous optez pour un billet le 1er et le 15 de chaque mois, comme Ysengrimus de Paul Laurendeau, alors tenez-vous en a ce rythme. N’oubliez jamais que, si des centaines de blogues naissent chaque jour, il y en a autant qui meurent…

3. Avant de lancer votre blogue, assurez-vous d’avoir cinq ou six billets en banque, et quelques-uns en réserve au cas où vous n’aurez pas le temps d’en écrire. Encore une fois, il s’agit de tenir le rythme afin de ne pas perdre votre lectorat. Rien de frustrant pour un lecteur que de découvrir que nous n’avez rien « posté » depuis cinq ou six semaines… En pareil cas, il ne reviendra pas de sitôt vous visiter.

4- Toujours avant le lancement officiel de votre blogue, rédigez avec le plus grand soin possible votre « à propos de… ». Ce texte, qui se retrouve sur une page fixe (et non en billet antéchronologique), constitue votre présentation officielle. Présentation de vous-même, d’une part, et présentation de l’objet de votre blogue, d’autre part. Il importe que le lecteur trouve réponse aux questions suivantes : Pourquoi ce blogue ? Quelles sont vos intentions en le diffusant ? Personnellement, je trouve un peu frustrant de ne rien savoir de l’auteur d’un blogue… À moins que vous souhaitiez tenir un blogue résolument intimiste (en pareil cas, pourquoi ne pas l’ouvrir sur abonnement seulement), l’anonymat n’est pas de mise : vous devez assumer la portée de votre œuvre. Mais je sais que cette question peut faire l’objet d’un débat… alors je n’irai pas plus loin.

5- Dans le même ordre d’idée, prenez le temps de bien structurer votre future blogue, d’organiser vos billets en catégorie (WordPress) ou en libellé (Blogger). Vous devez aussi sélectionner un modèle (gabarit) et tenter de le personnaliser, notamment en y apposant une image susceptible de représenter votre blogue.

6. Établissez un lien entre votre blogue et vos comptes Twitter et Facebook, histoire d’augmenter votre audience. En effet, il est devenu relativement simple d’établir un lien direct entre vos comptes WordPress ou Blogger et vos médias sociaux. Cela vous évite d’aller le faire vous-même à chaque fois…

Bon, vous êtes prêt ? Alors, allez-y… exprimez-vous !

Publicités

Une réflexion sur “ Tenir un blogue ou pas : autre conseil à un ami retraité ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s