LP01: Pierre Charron, le premier de la lignée paternelle

Pierre Charron est l’ancêtre paternel de ma lignée familiale. Il est né à Meaux, département actuel de Seine-et-Loire, le 21 octobre 1635. Il est le fils de Pierre Charron (LP00) et de Judith Martin auxquels j’ai consacré un premier billet. Selon une source fiable (Trudel 1983) repérée sur Ancestry, il aurait débarqué en Nouvelle-France en 1661. Je ne peux confirmer encore s’il est descendu directement à Ville-Marie ni sur quel navire il s’est embarqué. Une recherche à faire que je mets sur ma to do list.

Signature de Pierre Charron (LP01), 1665

Une fois débarqué, que sait-on de lui ? Le 2 octobre 1662, Pierre Charron a signé un engagement avec promesse de défricher une terre et ce, en présence de Paul Chomedey de Maisonneuve et Dollier de Casson. Sur le même document on retrouve les noms de Pierre Desautels dit Lapointe, l’ancêtre direct d’un collègue de travail de BAnQ… Ce même Desautels dit Lapointe figure aussi sur la liste de ceux qui sont arrivés à Montréal en 1653 avec mon ancêtre paternel, Paul Benoît (LM01). Mais ne brouillons pas les cartes : la Grande recrue de 1653 fera l’objet d’un (et même de plusieurs) billet ultérieur.

Comme son père, il exerçait le métier de mégissier, mais il n’a visiblement pas exercé cette occupation en Nouvelle-France. Pour des raisons que j’espère élucider un jour, il a perdu très tôt ses parents, Pierre et Judith Martin (LP00). Orphelin de mère et de père, plus rien ne le retenait en France et ce, d’autant plus que ça commençait à chauffer dans la commune de Meaux, petite ville en région Île-de-France, non loin de Paris. À cette époque, Meaux abritait une communauté calviniste d’une importance non négligeable. Eh oui, notre ancêtre était protestant. Il a été confirmé catholique peu de temps après son arrivée en Nouvelle-France. En effet, il figure au registre des confirmés de Monseigneur de Laval du 11 juillet 1664. Catherine Pillard figure aussi à ce registre. Elle allait devenir sa femme un plus tard en 1665. Ensemble, ils auront douze enfants.

Quelques mois après son arrivée, soit le 27 janvier 1663, Pierre Charron s’enrôle dans la 20e brigade de la Sainte-Famille de Jésus-Marie-Joseph, une confrérie militaire ayant pour but de combattre les Iroquois qui menaçaient toujours Montréal en ce temps-là. Sur un site de la Loyal Edmonton Regiment Military Musuem, on apprend que cette unité paramilitaire comprend vingt brigades de sept hommes chacune. Elle a pour mission de patrouiller la nuit près des murs qui protègent Ville-Marie des attaques iroquoises. Avec l’arrivée des soldats de l’armée française appelés en renfort par le gouverneur, elle est dissoute par de Maisonneuve en 1666.

Qu’a-t-il fait par la suite ? On sait que le 28 juillet 1666, les Sulpiciens, seigneurs de Montréal, lui accordent une concession de 30 arpents à Longue-Pointe, à l’est de la rue actuelle de Boucherville, sur l’emplacement du tunnel Hippolyte-Lafontaine en face du fleuve. Pour le reste, on sait que Pierre et Catherine vivent sur l’île de Montréal et que, selon un document notarié, Pierre possède “quatre arpents de terre en valeur” (Charron 1995).

Mais cela n’a pas duré… car, de 1668 à 1676, le couple acquiert une terre dans la seigneurie de Contrecoeur, sur la rive sud de Montréal. Puis, le 14 octobre 1675, Pierre achète de Pierre Dardaine une autre terre de 60 arpents à l’île Ste-Anne près de Sorel. L’acte est notarié par Bénigme Basset, notaire bien connu à Ville-Marie. Enfin, à partir de 1680, la famille Charron-Pillard élisent domicile à Longueuil, seigneurie de Charles Le Moyne. Pierre possède “une vache et deux arpents de terre en valeur”. À l’époque, Longueuil comptait quatorze maisons et une population de 78 personnes. Inutile de dire que tout le monde se connaissait…

Pierre s’éteint le 26 décembre 1700 à l’âge de 65 ans. Il a eu douze enfants dont François, né à Sorel le 2 juin 1678. C’est lui qui, pour des raisons inconnues, a accolé le suffixe dit Ducharme au nom de son père. Nous en reparlerons.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s