Archives du mot-clé Romans américains

Gayle Forman : Pour un jour avec toi

formanParfois, on a envie de lire autre chose que du policier ou du fantastique. Autre chose que des intrigues dans lesquelles les hommes et les femmes, inextricablement, font preuve de ruse, de méchanceté et de violence pour arriver à leurs fins, même si ces fins s’apparentent à la victoire des forces du bien contre celles du mal et que, quand on referme le bouquin, on a l’impression d’avoir vécu quelque chose. Toutes ces histoires, au fond, nous extraient de notre morne quotidien. Bien entendu, il est bien qu’il en soit ainsi. Je me souviens, quand j’ai refermé la dernière page (ou plutôt la dernière page-écran de ma liseuse) de L’Assassin royal de Robin Hobb, j’ai eu l’impression d’avoir parcouru un long parcours semé d’embûches et d’avoir réussi quelque chose, même si, dans les faits, je me trouvais dans un bus ou dans un wagon de métro, chaque jour, à lire les incroyables aventures de Fizz pour chasser mes dossiers professionnels de mon esprit fatigué…

Cette fois-ci, j’ai décidé de changer de registre, de « genre », et j’ai entrepris la lecture d’une « romance », une sorte de roman Harlequin de bonne qualité. Ce genre de roman, prisé habituellement par les femmes, nous ramène à notre jeunesse, avant l’âge de trente ans où tout était possible en matière de couples, de mariages, de famille. L’âge où les parents financent la liberté de leurs rejetons… qui ne s’en rendent pas toujours bien compte, bien entendu. L’âge où chacun doit prendre une décision : Dois-je me marier ? Faire un enfant ? Acheter une maison ? Normalement, ces décisions font suite à la stabilité professionnelle. Vous avez remarqué ? Dès que les gens trouvent un bon emploi, le reste suit…

Pour un jour avec toi de l’auteure américaine Gayle Forman est ce genre de roman. Il raconte les années universitaires d’Allyson, une Américaine qui, lors d’un stage culturel en Angleterre, fait une escapade à Paris avec Willem, un jeune homme plus ou moins bohème qui n’est pas rentré chez lui depuis deux ans. Ensemble, ils vivent une magnifique journée qui se termine malheureusement en queue de poisson… L’automne suivant, Allyson débute ses études universitaires à Boston. Fille de médecin, elle poursuit la tradition paternelle, notamment pour plaire à ses parents – mais surtout à sa mère, en fait. Mais le cœur n’y est pas… Cette aventure à Paris l’a transformée, l’a meurtrie, l’a abîmée dans son innocence de jeune fille. Probable qu’elle est tout simplement devenue une femme, une adulte – ce qui peut être assez traumatisant, parfois… Enfin, renonçant à renoncer (comme d’aucuns lui demandent, chacun se faisant un grand adepte du réalisme convenu), elle entreprend de rechercher Wilhem, coûte que coûte, comme si sa vie en dépendait. Le trouvera-t-elle ?

La lecture de Pour un jour avec toi ne suffit pas. Pour clore la boucle, il faut lire le roman suivant : Pour un an avec toi. C’est chouette… parce que l’auteure nous raconte l’histoire de Willem, la même année, en parallèle. Inutile d’éveiller vos âmes romantiques en vous narrant la rencontre ultime. À vous de lire ces romans, si lire de telles histoires vous fait envie… En tout cas, moi, j’ai immédiatement lu le Pour un an avec toi tellement je voulais savoir si ça marcherait, cette histoire d’amour entre Allyson et Willem. Que voulez-vous ? J’ai l’âme romantique, parfois…

Forman, Gayle. Pour un jour avec toi, Kero, 2013
Forman, Gayle. Pour un an avec toi. Kero, 2014

Publicités